mercredi 15 mars 2017

Vocabulaire autour des fleurs ♣

Nous sommes un peu en avance pour parler de printemps, c'est vrai, mais là où j'habite les violettes ont déjà commencé à fleurir et le terrain des pelouses en est recouvert. Alors, qu'en pensez-vous de parler de fleurs ?

Un peu de vocabulaire :

La fleur se dresse généralement sur une tige, plus proprement appelée pédoncule, et est formée par un ensemble de pétales colorés, qu'on appelle corolle, supportés par un calice composé de sépales. On parle de capitule si l'inflorescence se compose de fleurs nombreuses et serrées. La fleur recèle les organes reproducteurs de la plante, c'est-à-dire les étamines, qui libère du pollen, et le pistil.

la fleur la tulipe le tournesol le pissenlit

Voici donc une série de noms communs (ou vernaculaires) de fleurs.▼


la marguerite : fleur à pétales blancs et à cœur jaune.
Du latin classique margarita, qui veut dire « perle ».

la pâquerette : fleur qui ressemble à la marguerite mais plus petite et typique des prairies.
Dérivé de Pâques, parce qu'elle fleurit à l'époque de Pâques.

la rose : fleur généralement rouge mais aussi blanche et jaune, caractérisée par la forme qui lui donne ses pétales imbriqués.
Du latin rosa.

la tulipe : fleur vivement colorée, caractérisée par une tige haute, droite et lisse.
Emprunt au turc tülbent, qui veut dire « turban », en raison de la forme de la fleur.

la fleur la tulipe le tournesol le pissenlit
la violette : petite fleur sauvage de couleur violette.
De l'ancien français viole.

le grand muflier, appelé aussi gueule-de-loup : plante aux fleurs blanches, rouges ou jaunes.
Son nom vient du fait que lorsqu'on pince les côtés de la fleur, elle s'ouvre comme une guele.

le tournesol : fleur caractérisée par sa très haute tige épaisse et rugueuse, des pétales jaunes et de grands capitules ronds et jaunes.
Emprunt à l'italien girasole, qui rappelle sa tendance à suivre le soleil.

la fleur la tulipe le tournesol le pissenlit
la calla : fleur composée d'un unique pétale blanc membraneux qui enveloppe l'épi et qu'on appelle spathe.

l'œillet : plante cultivée pour la variété des couleurs de ses fleurs aux pétales dentés.
Diminutif de œil, par référence à l'œil situé au centre de la fleur.

le pissenlit, ou dent-de-lion : plante à la tige généralement creuse, formée d'un capitule de fleurs plates et jaunes, qui, après la floraison, se transforment en aigrettes blanchâtres.
Nommée par le fait qu'il entraîne une augmentation du besoin d'uriner si mangé.

la fleur la tulipe le tournesol le pissenlit


On peut planter, cultiver, couper, cueillir, offrir, humer une fleur.
On appelle un bouquet un assemblage de fleurs réunies en harmonie.

Dérivés du nom fleur :
  • affleurer : arriver au niveau de quelque chose, monter jusqu'à la surface.
  • florissant : en plein épanouissement, prospère, riche.  
  • floral : qui concerne la fleur, qui rappelle la forme des fleurs, par exemple un motif floral.
  • le fleuron : bien le plus précieux pour quelqu'un parmi d'autres.
  • le florilège : recueil de textes littéraires, ou, par extension, recueil de choses particulières, choisies. 

Conseils de lecture :
N'oubliez pas d'aimer la page Facebook du blog et de partager si ça vous a plu.

Continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

1 commentaire:

  1. Une faute de frappe a été commise dans l'illustration du vocabulaire des fleurs. Le "sépale" est devenu "sétale".

    RépondreSupprimer