lundi 19 décembre 2016

Comment rédiger une bonne synthèse pour le DALF C1

rédiger synthèse dalf c1 français


Si vous êtes en train de vous préparer pour passer l'examen de français DALF C1, vous saurez certainement qu'une partie de l'épreuve de production écrite est consacrée à la rédaction d'une synthèse

Mais qu'est-ce que c'est qu'une synthèse ? 

Voici tout ce que vous devez savoir sur cette épreuve et des astuces qui vous aideront à bien la réussir.




Tout d'abord, par synthèse, on entend l'exposé cohérent, clair mais surtout concis des faits relatés. Vous aurez à disposition des documents (généralement 3 ou 4), à partir desquels vous rédigerez un texte qui réunisse les éléments principaux du sujet.

Chacun écrit à sa façon. Il n'y a pas donc qu'UNE unique solution d'écriture. La seule limite imposée par le ministère français, c'est la longueur du texte, qui ne doit pas dépasser généralement 250 mots.

Cependant, il est bon de suivre quand même les étapes suivantes :
  • commencer en introduisant le sujet ;
  • rapporter  en paragraphes différents les deux ou trois concepts principaux cités dans les documents ;
  • terminer par une phrase conclusive, par exemple en résumant ce qui a été dit ;
  • donner un titre.

Il est important de ne pas faire de copier-coller, c'est-à-dire qu'il ne faut pas rapporter ou citer telles quelles les phrases des documents. Cependant, il est conseillé d'utiliser les mots-clés qui y sont employés.

Structurez votre texte avec les connecteurs logiques, mais n'en abusez pas. Il n'est pas nécessaire de commencer chaque phrase avec un connecteur, sinon ça va devenir un peu trop alambiqué et pas très naturel. Il y a beaucoup d'autres tournures que vous pouvez employer pour commencer une phrase. Visitez le portail Vocabulaire pour enrichir votre vocabulaire de nouvelles expressions.

N'écrivez pas de « je » ou de « nous », car le texte doit rester impersonnel, mais surtout n'ajoutez pas d'idées ou de réflexions personnelles.

Prenez garde de ne pas dépasser la limite de mots. Sachez que les termes comme « c'est-à-dire » ou « main-d'œuvre » ne constitue qu'un mot. Par exemple :
« Premièrement, il s'agit de savoir si nous devons faire un plein usage de notre capital humain, c'est-à-dire former la main-d'œuvre. » 20 mots

Gérez bien votre temps. Sachez que vous avez aussi la deuxième partie de l'épreuve écrite (l'essai argumenté) à compléter et que vous avez pour les deux 2h30.



Vous pouvez vous entraîner grâce aux exemples de sujets que vous pouvez trouver sur internet, par exemple dans cette page officielle du CIEP.
Malheureusement, il n'y en a pas beaucoup. Moi, personnellement, j'essayais de faire une synthèse à partir d'articles de journaux (le Monde, le Figaro) ou de magazines comme Sciences  Humaines, que vous pouvez télécharger sur le site issuu.com. Vous pouvez chercher le même article écrit par de différents journalistes sur des sites différents, ou, si vous n'avez pas beaucoup de temps, faire comme moi, c'est-à-dire rédiger la synthèse à partir d'un article seulement. Cela va être très utile quand même.

Je vais donc maintenant vous proposer un exemple de synthèse que j'avais faite à partir de l'article suivant sur les footballeurs. Je m'étais imposé comme limite 220 mots environ.

Les comportements irrationnels des footballeurs

Des chercheurs en psychologie cognitive ont mené des enquêtes au sujet des comportements des joueurs de football lors des penalties et des tirs au but.

De leurs recherches, il ressort premièrement que, tout le monde le sait, les tirs sont très difficiles à arrêter dans la plupart des cas. En plus, dans 94% des cas, le gardien essaie d'anticiper le buteur en se penchant à droite ou à gauche au hasard et il ne reste au milieu de la cage que dans 6% des cas. Cependant, en observant les données, il semble qu'il y ait une probabilité majeure d'arrêter le tir en restant au milieu. 

Côté buteur, plus de la moitié des fois les joueurs analysés ont tiré en visant le tiers inférieur de la cage. Pourtant, il ressort que le tir dans le tiers supérieur est proche de 100% d'efficacité, c'est-à-dire 20% plus sûr que le tir préféré par les buteurs.  

Pourquoi ces choix peu rationnels ? Il semble que le regard d'autrui et la peur d'échouer en soient à l'origine. Effectivement, le gardien préfère bouger parce qu'il est moins déshonorant de perdre en montrant d'y essayer qu'en ne faisant rien du tout, tandis que le buteur, au lieu de courir le risque de tirer trop haut et manquer la cage, opte pour un choix moins efficace mais plus facile à exécuter.


Analysons brièvement cet exemple. Il y a un paragraphe qui introduit le sujet, un autre qui se penche sur le comportement des gardiens, le suivant sur les buteurs et enfin un paragraphe conclusif qui est la réflexion des chercheurs sur les résultats des enquêtes.

Pour gagner le maximum de points dans cette partie de l'épreuve, suivez les étapes que je vous ai conseillées et essayez de rendre vos paragraphes de longueur similaire.



Voilà ! Si vous avez des questions n'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et je répondrai tout de suite. N'oubliez pas d'aimer la page de facebook du blog et...

continuez à étudier le français entre quat'z'yeux !

10 commentaires:

  1. bonjour!

    je vais vous raconter que j'aimarais bien reussir l'examen du delf c1 et je lis les articles que je trouve sur internet.

    pour moi ce qui est difficil, c'est l'expression ecrite et surtout dans cet examen. je vais faire le mon mieux et je vais beaucoup étudier. merci par ce type d'information.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !
      Le Dalf C1 est un examen assez difficile mais si vous continuez à vous entraîner vous réussirez sans aucun doute.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Bonjour !
      Inscrivez-vous à la newsletter ! ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci pour avoir remarqué cette coquille. Bien sûr j'entendais "cognitive". À bientôt !

      Supprimer
  4. Merci beaucoup. C'est très utile comme article. Cela m'aide beaucoup pour des exercices écrits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous ! Alors je vais certainement en proposer d'autres.

      Supprimer
  5. Bonjour!
    A mon avis, le probleme concernant le synthese est la confusion entre l' evasion de copier-coller et l' expression personelle. Est-ce que les correcteurs lisent le synthese afin de juger son structure ou ses idees et leur expression?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les examinateurs jugeront la structure, l'expression et le contenu, qui doit être fidèle aux documents originaux. Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous conseille de lire la grille d'évaluation à ce lien : https://delfdalf.ch/fileadmin/user_upload/Unterlagen/Kapitel_1.6/C1/dalf_c1_grilles_pe.pdf !

      Supprimer